CETTE OPTION EST TRÈS POPULAIRE, NOTAMMENT SI VOUS AVEZ DÉJÀ UNE EXCELLENTE HYPOTHÈQUE.

Les Canadiens achètent des maisons pour plusieurs raisons. Certains veulent la stabilité d’être propriétaire, d’autres considèrent la propriété comme un investissement. Peu importe la raison, il est prouvé que posséder une propriété est un investissement des plus stables, dont profitent plusieurs Canadiens.

Bien que plusieurs personnes aient décidé d’acheter leur première maison dernièrement, au moment où les taux d’intérêt sont bas, il y a également eu un mouvement important de refinancement des prêts immobiliers, et de retrait de la valeur nette des propriétés pour des rénovations immobilières, des investissements, des dépenses éducationnelles et des consolidations de dettes à haut intérêt. Les Canadiens ont emprunté contre la valeur de leur maison à des niveaux records, empruntant des milliards de dollars chaque année.

Dans le passé, les maisons étaient des refuges sécuritaires. Aujourd’hui, les gens peuvent, plus que jamais, emprunter contre la valeur de leur maison afin d’améliorer leurs portfolios d’investissement, de sortir de l’endettement, d’envoyer leurs enfants à l’université, d’améliorer leur maison, ou d’augmenter leurs contributions à leurs REER. Avant, la valeur immobilière était mise au rancart; maintenant elle est souvent utilisée à l’avantage du client.

Retirer la valeur nette de votre maison peut paraître une bonne idée, mais vous devez tout de même être prudent afin de comprendre les avantages et les risques possibles. Le mieux que vous pouvez faire est de consulter un professionnel en hypothèque autorisé et un professionnel en planification financière afin de discuter de vos options pour profiter au maximum de la valeur nette de votre maison.